Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest
Sénégal 13ème législature : le HCDH salue la hausse du nombre de femmes au parlement©HCDH-BRAO

Sénégal 13ème législature : le HCDH salue la hausse du nombre de femmes au parlement

24 août 2017

Le Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH - BRAO) se réjouit de l’augmentation du nombre de femmes députés dans la 13ème législature (69 en 2017 contre 64 en 2012). Ceci confirme que les efforts déployés pour appuyer la participation des femmes dans les instances électives ne sont pas vains.

Pour rappel, au sortir des élections législatives de 2012 le HCDH s’est attelé à former les femmes élues pour une meilleure prise en compte du genre et des droits de l’homme par le parlement qui en plus de son rôle de législateur joue un rôle primordial dans la mise en œuvre des politiques et programmes de l’Etat à travers le vote du budget. C’est ainsi que le HCDH en collaboration avec l’Assemblée Nationale avait édité un guide du parlementaire sur les droits de l’homme le genre et le budget qui a constitué un précieux outil de travail pour les parlementaires. L’engouement et le succès rencontrés par ce manuel au sein du parlement sénégalais a justifié l’organisation d’un atelier régional en janvier 2017 sur la thématique afin de partager cette expérience avec les parlementaires ouest africain et d’en ressortir avec « un guide du parlementaire à l’échelle régionale ».

Dans le cadre des élections de juillet 2017, le HCDH - BRAO a appuyé la plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité coordonnée par Femmes Africa Solidarité (FAS) et composée de plus 50 organisations de la société civile pour le suivi du processus électoral à travers :

- Une session de formation de 60 observatrices, 20 journalistes moniteurs et 10 médiateurs sur l’observation électorale sensible au genre et aux droits de l’homme

- Un appui technique pour la tenue d’une salle de veille à travers l’analyse juridique et politique des informations rapportées par les observateurs formés en tenant compte des questions de genre et de droits humains.

L’expérience a montré que l’appui apporté par le BRAO avec la formation d’observatrices et observateurs, malgré quelques irrégularités notées, a contribué à apaiser le climat et les acteurs durant le vote, à travers les alertes précoces des observatrices et observateurs et les réponses rapides apportées par les membres de la salle de veille qui étaient en lien direct avec les institutions en charge des élections.

Le BRAO envisage de poursuivre son appui aux femmes députés à travers le renforcement de leurs capacités en collaboration avec l’Assemblée Nationale, l’Observatoire Nationale de la Parité et tous les acteurs impliqués.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Twitter : @ONU_Droits_BRAO
Facebook : ONU Droits de l’Homme - Afrique de l’Ouest

évènements / campagnes

Rejoignez-nous et « Défendez les droits de quelqu'un aujourd'hui »
Le Haut-Commissariat aux droits de l'homme lance un appel de fonds de 253 millions de dollars – le plus ambitieux à ce jour
Atelier régional : Droits de l'Homme, Genre et Budget

Publications